Après les quelques 2.500 bornes parcourues dans cette partie forestière du nord-ouest des States, nous voilà fin prêts pour passer au Canada. C'est le fils de Ma, résident en Alberta, qui vient nous chercher à notre motel de Bellevue. On avait rentré la bagnole chez Alamo la veille : en voici enfin une photo :

DSC08324

Ce lundi, nous voilà donc dans le "bahut" de Yannick, plein nord. La frontière est toute proche, les douaniers sympas. C'est vrai qu'on a toujours quelques appréhensions avec leurs rêglements parfois tordus.
 On embarque sur le ferry qui nous emmène sur Vancouver Island : deux heures de traversées au départ de Horse Shoe Bay, un peu au nord de Vancouver. Cette grande île, quatre fois la Corse, possède un climat océanique très particulier. Couverte de nombreuses forêts, de montagnes enneigées, la fréquentation touristique a progressivement remplacé les exploitations forestières, nombreuses dans la première moitié du 20ème siècle. Plus de 70 réseaux assez courts déroulaient leus voies normales et de trois pieds principalement dans le sud. Nous parcourons une centaine de km sur l'île avant de parvenir à Port Alberni, première étape.

Dès le lendemain, visite "touristique" dans la partie ouest, côte Pacifique, les forêts pluviales sont extraordinaires de luxuriance ! Il s'agit de forêts intactes, jamais exploitées et laissées à l'abandon complet : fascinantes visites ! Cette partie de l'île est exceptionnellement sauvage et les paysages traversés réellement spectaculaires. Il y en aura bientôt des photos sur le blog de Ma.

Au hasard des routes, à côté du Lake Cowichan : :
 encore un petit musée avec du matériel typique

DSC08555

DSC08556

DSC08557


 Et le lendemain, rendez-vous pris avec un contact local, en route pour la "MacLean Sawmill". Une ligne touristique de 5 km relie la ville de Port Alberni au site de la scierie. Alberni Steam Railway

 David, un ami d'un ami nous accueille gentiment et nous aurons droit à une visite privée de la scierie et des engins exposés.

065

070

085

Il s'agit bien d'une ancienne scierie, fonctionnant toujours à la vapeur. Ici, ce n'est ouvert qu'un nombre limité de week-ends par an, avec les démonstrations de cette scierie et surtout du skidder voisin, également "steam operated" ! Quelques photos de l'intérieur :

101  

DSC08542

098

105

DSC08540

DSC08543

102

103

104

Voici le skidder fonctionnel :

125

077

DSC08553

DSC08545

Et le spar tree juste à côté :

076

079082

 

081

DSC08547

Figurent ici aussi toute une série de véhicules et engins forestiers :

068

088

 

 

 

 

 

 

 

084  

DSC08549

 

 

 

 En v'là une qui roulera moins bien comme ça .....      
Et quel dommage de ne pas avoir pu participer à une session de travail, comme il y en avait le week-end précédent ! Next time !!!

Dès le lendemain, encore une viste d'un musée forestier : B C Forest Discovery Centre
 Seul musée ferroviaire de l'état de Colombie Britanique, il s'étend sur une large superficie (100 acres = 40 hectares) et reprend une fois de plus une multitude de matériels forestiers divers et variés. Le musée est parcouru par une ligne d'un bon mile, en forme de 8 et à l'écartement de trois pieds. En saison, deux Vulcan baladent les touristes dans quelques voitures ouvertes et en semaine, c'est un speeder qui est utilisé.

187

203

Très riche collection ici aussi avec, principalement, les engins habituels, pas toujours en bon état de présentation.

Quelques locos. Ici, à l'entrée :

DSC08558

DSC08559

Plus loin, une remise :

DSC08562

Bien gentils, les gars m'ouvrent les portes !

DSC08587

Une Shay et une Climax, à voie normale et qui seraient en état de marche :

DSC08591

DSC08590

DSC08592

Un trois roue (= vélocipède) :

DSC08593

Une chouette petite Climax à l'intérieur du bâtiment principal !

175

Allez, hop : à table !

181

Encore quelques engins intéressants :

DSC08565

DSC08566

DSC08568

DSC08571

DSC08580

On cloture ici pour ces musées canadiens ! (un peu statique quoique très intéressant !)
 En route pour le sud de l'île : Victoria, visite de cette grande ville portuaire et aéro-portuaire. Il s'agit quand même de la capitale de l'Etat de Colombie Britanique ! Dans l'estuaire, encombré de toutes sortes de bateaux, des petits hydravions décollent et atterrissent sans arrêt : ça se bouscule ! Un ballet permanent jusqu'au coucher du soleil !
 Enfin, on se positionne dans la queue pour embarquer sur le ferry qui va nous faire repasser aux USA, sur la péninsule Olympic, dans l'état de Washington.

Après une bonne nuit à Port Angeles, lever à la fine pointe de l'aube et en route encore vers le sud, tout au long du Hood Canal, qui sépare la péninsule de l'île de Port Ochard. C'est sur cette péninsule Olympic qu'opérait le Rayonier Timber Co, sur deux sites séparés : la Clallam Branch, aboutissant à Sekiu, sur le détroit Juan de Fuca au nord, et la Grays Harbour Line, arrivant à Hoquiam, sur l'estuaire de la Chehalis River au sud. C'est à dessein que je cite ces localités, tellement ces noms sonnent "logging" quand on potasse un tant soit peu la nombreuse documentation forestière du Pacific NorthWest !                                                                                                                   A la hauteur d'Olympia, on passe sur l'autoroute I 5, toujours plein sud. L'objectif est la dernière "manifestation" forestière pour ce périple : du débardage à l'échelle du 1/8 ! Ca se passe à Deer Island, Oregon, chez un particulier, Alan Johnson, qui a reconstitué dans sa propriété, en sous-bois, toute une exploitation forestière au 1/8, avec deux donkeys, un spar tree, une ligne à 7"1/4 et tout l'attirail. C'est Merv Johnson, son père, qui dirige ce "show" et fait participer les visiteurs. Merv, à l'âge de 80 balais, est un ancien "donkey puncher", c'est lui qui accrochait les troncs aux câbles des donkeys. Comme il aime à raconter, c'était le boulot le plus dangereux et le plus mal payé. Personnage fascinant, toujours prêt à partager ses connaissances et à raconter ses aventures forestières, il est également l'auteur de plusieurs bouquins sur le sujet, entre autres "In Search of Steam Donkeys", extrèmement bien documenté uniquement sur ce sujet très pointu ! Il était enchanté et honoré du passage de visiteurs européens ! Cela m'a permis de jouer au donkey puncher et activer le sifflet, avec ses codes précis. Inoubliable pour un amateur !!

 

DSC08597

DSC08598

DSC08599

268

C'est Merv au centre et à droite, Yannick, le fiston à Ma !

Je n'ai pas pris des masses de photos, because je filmais comme un malade !!

249

No comments !!    

Voir le site de Merv pour la description de son site de logging au 1/8. Nombreuses photos !                                  Après avoir pris congé, avec quelques bières locales de qualité, nous reprenons la route en direction de Portland. Etape à Scappoose dans un charmant B & B. Je viens de réaliser qu'à Scappoose, existait une ligne forestière ! Plus aucun vestige ....
 Le lendemain, petit tour dans Portland, ville sympa, surtout le centre ancien, ses immeubles, quelques boutiques à l'ancienne et une brasserie où on déjeunera avec appétit ! (qui a dit qu'on mange mal aux States, surtout dans cette partie ouest ?).

 Voilà ! Je clôture cette expédition outre Atlantique. Le retour se déroulera sans histoire, pas d'anecdotes particulières ! A votre disposition pour toutes informations complémentaires !

DSC08601

Guy Tyteca