The GREAT JOHN TIMBER RailRoad

29 janvier 2013

Pacific North West - Troisième semaine.

Après les quelques 2.500 bornes parcourues dans cette partie forestière du nord-ouest des States, nous voilà fin prêts pour passer au Canada. C'est le fils de Ma, résident en Alberta, qui vient nous chercher à notre motel de Bellevue. On avait rentré la bagnole chez Alamo la veille : en voici enfin une photo :

DSC08324

Ce lundi, nous voilà donc dans le "bahut" de Yannick, plein nord. La frontière est toute proche, les douaniers sympas. C'est vrai qu'on a toujours quelques appréhensions avec leurs rêglements parfois tordus.
 On embarque sur le ferry qui nous emmène sur Vancouver Island : deux heures de traversées au départ de Horse Shoe Bay, un peu au nord de Vancouver. Cette grande île, quatre fois la Corse, possède un climat océanique très particulier. Couverte de nombreuses forêts, de montagnes enneigées, la fréquentation touristique a progressivement remplacé les exploitations forestières, nombreuses dans la première moitié du 20ème siècle. Plus de 70 réseaux assez courts déroulaient leus voies normales et de trois pieds principalement dans le sud. Nous parcourons une centaine de km sur l'île avant de parvenir à Port Alberni, première étape.

Dès le lendemain, visite "touristique" dans la partie ouest, côte Pacifique, les forêts pluviales sont extraordinaires de luxuriance ! Il s'agit de forêts intactes, jamais exploitées et laissées à l'abandon complet : fascinantes visites ! Cette partie de l'île est exceptionnellement sauvage et les paysages traversés réellement spectaculaires. Il y en aura bientôt des photos sur le blog de Ma.

Au hasard des routes, à côté du Lake Cowichan : :
 encore un petit musée avec du matériel typique

DSC08555

DSC08556

DSC08557


 Et le lendemain, rendez-vous pris avec un contact local, en route pour la "MacLean Sawmill". Une ligne touristique de 5 km relie la ville de Port Alberni au site de la scierie. Alberni Steam Railway

 David, un ami d'un ami nous accueille gentiment et nous aurons droit à une visite privée de la scierie et des engins exposés.

065

070

085

Il s'agit bien d'une ancienne scierie, fonctionnant toujours à la vapeur. Ici, ce n'est ouvert qu'un nombre limité de week-ends par an, avec les démonstrations de cette scierie et surtout du skidder voisin, également "steam operated" ! Quelques photos de l'intérieur :

101  

DSC08542

098

105

DSC08540

DSC08543

102

103

104

Voici le skidder fonctionnel :

125

077

DSC08553

DSC08545

Et le spar tree juste à côté :

076

079082

 

081

DSC08547

Figurent ici aussi toute une série de véhicules et engins forestiers :

068

088

 

 

 

 

 

 

 

084  

DSC08549

 

 

 

 En v'là une qui roulera moins bien comme ça .....      
Et quel dommage de ne pas avoir pu participer à une session de travail, comme il y en avait le week-end précédent ! Next time !!!

Dès le lendemain, encore une viste d'un musée forestier : B C Forest Discovery Centre
 Seul musée ferroviaire de l'état de Colombie Britanique, il s'étend sur une large superficie (100 acres = 40 hectares) et reprend une fois de plus une multitude de matériels forestiers divers et variés. Le musée est parcouru par une ligne d'un bon mile, en forme de 8 et à l'écartement de trois pieds. En saison, deux Vulcan baladent les touristes dans quelques voitures ouvertes et en semaine, c'est un speeder qui est utilisé.

187

203

Très riche collection ici aussi avec, principalement, les engins habituels, pas toujours en bon état de présentation.

Quelques locos. Ici, à l'entrée :

DSC08558

DSC08559

Plus loin, une remise :

DSC08562

Bien gentils, les gars m'ouvrent les portes !

DSC08587

Une Shay et une Climax, à voie normale et qui seraient en état de marche :

DSC08591

DSC08590

DSC08592

Un trois roue (= vélocipède) :

DSC08593

Une chouette petite Climax à l'intérieur du bâtiment principal !

175

Allez, hop : à table !

181

Encore quelques engins intéressants :

DSC08565

DSC08566

DSC08568

DSC08571

DSC08580

On cloture ici pour ces musées canadiens ! (un peu statique quoique très intéressant !)
 En route pour le sud de l'île : Victoria, visite de cette grande ville portuaire et aéro-portuaire. Il s'agit quand même de la capitale de l'Etat de Colombie Britanique ! Dans l'estuaire, encombré de toutes sortes de bateaux, des petits hydravions décollent et atterrissent sans arrêt : ça se bouscule ! Un ballet permanent jusqu'au coucher du soleil !
 Enfin, on se positionne dans la queue pour embarquer sur le ferry qui va nous faire repasser aux USA, sur la péninsule Olympic, dans l'état de Washington.

Après une bonne nuit à Port Angeles, lever à la fine pointe de l'aube et en route encore vers le sud, tout au long du Hood Canal, qui sépare la péninsule de l'île de Port Ochard. C'est sur cette péninsule Olympic qu'opérait le Rayonier Timber Co, sur deux sites séparés : la Clallam Branch, aboutissant à Sekiu, sur le détroit Juan de Fuca au nord, et la Grays Harbour Line, arrivant à Hoquiam, sur l'estuaire de la Chehalis River au sud. C'est à dessein que je cite ces localités, tellement ces noms sonnent "logging" quand on potasse un tant soit peu la nombreuse documentation forestière du Pacific NorthWest !                                                                                                                   A la hauteur d'Olympia, on passe sur l'autoroute I 5, toujours plein sud. L'objectif est la dernière "manifestation" forestière pour ce périple : du débardage à l'échelle du 1/8 ! Ca se passe à Deer Island, Oregon, chez un particulier, Alan Johnson, qui a reconstitué dans sa propriété, en sous-bois, toute une exploitation forestière au 1/8, avec deux donkeys, un spar tree, une ligne à 7"1/4 et tout l'attirail. C'est Merv Johnson, son père, qui dirige ce "show" et fait participer les visiteurs. Merv, à l'âge de 80 balais, est un ancien "donkey puncher", c'est lui qui accrochait les troncs aux câbles des donkeys. Comme il aime à raconter, c'était le boulot le plus dangereux et le plus mal payé. Personnage fascinant, toujours prêt à partager ses connaissances et à raconter ses aventures forestières, il est également l'auteur de plusieurs bouquins sur le sujet, entre autres "In Search of Steam Donkeys", extrèmement bien documenté uniquement sur ce sujet très pointu ! Il était enchanté et honoré du passage de visiteurs européens ! Cela m'a permis de jouer au donkey puncher et activer le sifflet, avec ses codes précis. Inoubliable pour un amateur !!

 

DSC08597

DSC08598

DSC08599

268

C'est Merv au centre et à droite, Yannick, le fiston à Ma !

Je n'ai pas pris des masses de photos, because je filmais comme un malade !!

249

No comments !!    

Voir le site de Merv pour la description de son site de logging au 1/8. Nombreuses photos !                                  Après avoir pris congé, avec quelques bières locales de qualité, nous reprenons la route en direction de Portland. Etape à Scappoose dans un charmant B & B. Je viens de réaliser qu'à Scappoose, existait une ligne forestière ! Plus aucun vestige ....
 Le lendemain, petit tour dans Portland, ville sympa, surtout le centre ancien, ses immeubles, quelques boutiques à l'ancienne et une brasserie où on déjeunera avec appétit ! (qui a dit qu'on mange mal aux States, surtout dans cette partie ouest ?).

 Voilà ! Je clôture cette expédition outre Atlantique. Le retour se déroulera sans histoire, pas d'anecdotes particulières ! A votre disposition pour toutes informations complémentaires !

DSC08601

Guy Tyteca

 

Posté par gjtrr à 17:26 - Commentaires [6] - Permalien [#]


21 janvier 2013

Pacific North West - Deuxième semaine.

On the road again, plein nord sur l'I5. Dimanche soir : étape à Grants Pass, Oregon. Excellent resto !

Le lendemain, toujours plein nord sur cette superbe autoroute extra-large ! On passe déjà dans l'état de Washington.

Le soir, B & B très sympa en pleine nature, entre le Mont Rainier et le Mont St Helens de sinistre mémoire !

Le lendemain, après un très solide breakfast, en route pour Elbe, au pied du Mont Rainier.

En effet, se tient sur cette ligne du Mt Rainier Scenic Railroad, un train spécial organisé par la Narrow Gauge Convention sur ce réseau à voie normale (cherchez l'erreur !).

http://www.mrsr.com/

Le centre nerveux de cette association est à Mineral : dépot, ateliers, stockage du matériel très riche. Se trouvent ici, et c'est assez rare, les locos avec les quatre  systèmes dits "à engrenage" des chemins de fer forestiers : Climax, Heisler, Shay, Willamette. A ajouter à ces intéressantes locos, quelques machines plus conventionnelles, toutes d'origine d'exploitations forestières. La plupart sont fonctionnelles et dans un état remarquable. Ici aussi, quelques engins ont été récupérés après le déménagement de Camp 6.

009

DSC08360

Ze big skidder sur son flat car.

039

Ce caboose Rayonier & myself ! Pour rappel, le Rayonier est une de mes compagnies fétiches !

042

La drag saw, que personne ne fait en HO !

Quelques explications pour la Willamette, avant de la montrer !

Il s’agit du constructeur qui a repris, à son échéance, le brevet des locomotives de type Shay, détenu par Lima. Construites de 1922 à 1929 en seulement 33 exemplaires, les Willamettes étaient à l’époque plus puissantes que les Shays. L’histoire de cette loco précisément est intéressante et bien dans l’esprit de préservation américain ! Lors de l’arrêt d’exploitation en vapeur, en 1962, par la Rayonier Timber Co, sur la péninsule Olympic dans l’état de Washington,  leurs locos étaient destinées à la ferraille. Cette Willamette intéressait un employé de la société, Jim Gertz, qui l’acheta pour un prix dérisoire ! Il la fit donc déménager chez lui, en 1963, construisit un hangar autour, dans l’espoir de la remettre en état quand ses activités le permettraient. Après quarante années sans beaucoup d’évolution, il décida de la céder au Mount Rainier Scenic Ry. Son déménagement fut une épopée, puisqu’une grand-route avait été construite juste devant le hangar. Il a donc fallu bloquer cette route importante pendant toute une journée, le temps d’y faire venir deux remorques routières et les grues nécessaires au chargement de la loco et son tender. Arrivée à Minéral, centre nerveux de l’exploitation, en 2002, les travaux de restaurations commencèrent en 2006 et il faudra attendre 2009 pour qu’elle soit remise en route, dans un état remarquable de présentation.  D’un poids de 75 tonnes, il s’agit d’une belle pièce !

L’architecture des Willamettes se distingue de leurs « cousines » Shay par un équipement standard plus évolué : cabine en métal, châssis et bogies en métal coulé, disposition des cylindres, surchauffe, suspension complètement redessinée, etc… La puissance et les performances de ces locos étaient très supérieures aux Shays contemporaines. Lima réagit rapidement avec la Pacific Coast Shay, qui, à son tour, dépassa les performances de la Willamette !


Voici la bête !

001

033

A Mineral, l'arivée du "spécial".

DSC08354

DSC08353

Et, ici, deux photos à Elbe, l'autre bout de la ligne où se fait l'embarquement.

Encore quelques photos de l'arrivé du train spécial Convention.

030

031

029

Je ne peux que recommander chaudement le film de Jack Trèves sur ce train spécial :

http://www.railtv.fr/Players/PlayerFlash.aspx?Id=4212  Excellent film et montage très pro !                                                                                     

Quelques autres engins :

DSC08362

L'intérieur d'un des dépots : la Climax

DSC08363

La même à l'extérieur

DSC08364

Leur Heisler

DSC08356

Encore un donkey : y en a partout !

010

Et une grue, une !

023

Cet engin bizarre qui roule sur des madriers.

 Après ce premier contact à Mineral, en route sur Elbe, où se fait l'embarquement habituel des "voyageurs". Nous avions rendez-vous avec deux potes parisiens : les deux Michel . De plus, et ça n'était pas prévu, on retrouve dans les passagers du train spécial trois français et un luxembourgeois, tous quatre bien connus, qui ont fait le déplacement pour la Convention. Grandes retrouvailles : 8 francophones au pied du Mont Rainier !!!
 Nous retournons donc sur Mineral, tout en suivant le train qui traverse des routes à plusieurs reprises. Là les tables sont dressées pour les joyeux "conventionistes" !

022

Le train est en double traction, avec la Willamette # 2 du Rayonier et la Mikado # 70 marquée Polson Logging Co, c'est une Baldwin

Après le repas, embarquement et retour sur Elbe. Nous suivons toujours ; désolé pas de photos, mon oeil est vissé sur l'écran de la caméra.
 Excellente journée de septembre donc, sous un soleil resplendissant. Il est temps maintenant de "monter" sur Bellevue / Seattle pour récupérer notre package de la Convention, qui débute dès demain.

Bonne nuit au Day's Inn de Bellevue, breakfast animé en compagnie d'une kyrielle de bonzes en tenue orange : il doit y avoir un genre de Convention pour eux aussi ! Ce sera comme ça tous les matins pour les quatre jours !                     
 Une Narrow Gauge Convention se déroule de la manière suivante (c'est notre sixième !!!). Accès à la salle principale où se trouvent les exposants, firmes, artisans, revendeurs, associations, quelques réseaux, etc .... de 9h à midi et de 18h30 à 22h. Même horaire pour la "contest room" où sont exposés les modèles participant aux diverses catégories à évaluer. En même temps, se déroulent les nombreuses "clinics", causeries sur divers sujets en rapport avec cette manifestation. L'après-midi est consacré à la visite des réseaux chez les particuliers. Un plan est remis aux participants qui s'organisent pour ces visites. Il y a une bonne trentaine de réseaux dans cette région particulièrement bien fournie. Ces réseaux sont parfois un peu éloigné du centre nerveux et il faut s'organiser en conséquence. Il arrive aussi qu'un longue attente soit nécessaire pour les réseaux les plus connus. Echelles : Sn3 (en grand nombre) - On3 - On30 - HOn3 - HO - G - Y en a pour tout le monde !
 Quelques photos suivent, mais il existe plusieurs films et diaporamas de Jack Trèves et autres, à fortement conseiller.  http://us.leforum.eu/t8396-SEARTTLE-2012-National-Narrow-Gauge.htm C'est le fil du forum, où il y a effectivement plusieurs liens avec films et photos.                                                                                                              Ici, chez Sam Furukawa, faut enlever ses godasses et faire la file pendant une bonne heure !

070

071

Et voici les Michel's, bien connus dans le monde des Sn3'istes !!

102

 


 Le samedi, nous faisons une petite incartade du côté des avions .... Pour rappel, Seattle est le centre nerveux de Boeing et ses emprises sont pour le moins giganteques ! Nous nous dirigeons sur Everett, au nord de Seattle : c'est en plein milieu de l'empire Boeing. Un très beau musée : The Flying Heritage Collection.                   www.flyingheritage.com                                                                                                                             Une fois de plus, tous les avions exposés ici sont en ordre de marche / vol !

185

B 25 Mitchell

187

F W 190 "Dora"

197

F W 190 A 5

199

P 51 Mustang

208

Hawker Hurricane.

En fait, il y a ici plus d'avions "ennemis" que d'alliés !

C'est programmé, ici a lieu une démonstration de warbirds : deux chasseurs deuxième guerre : P 47 Thunderbolt américain et première sortie officielle pour un Iliouchine IL 2 "Sturmovik".

Les vedettes du jour :

DSC08464

IL 2 Sturmovik

DSC08465

Thunderbolt

DSC08466

L'environnement immédiat !

Et ça roule et ça vole !

222

224

234

244

Retour au Musée :

249

252

Et, en bon petit "spotter", je suis allé chercher mes autographes chez les pilotes (un sympa et l'autre moins !) :

256

257

Bon, désolé de m'être étendu sur le sujet carrément non ferroviaire, mais il me tient à coeur !!!

Allez, retour au ferroviaire. Dimanche, dernier jour de cette deuxième semaine, en route sur Snoqualmie et son "Northwest Railway Museum". http://www.trainmuseum.org/
 Snoqualmie est bien connu pour ses jolies cascades puisqu'on y a tourné quelques épisodes de la série Twin Peaks, dans les années 1990.

DSC08487

Cette ligne / musée est un peu décevante. La gare d'embarquement est située au milieu de la ligne qui se présente toute droite sur une longueur de + - 5 kms.

295

296

Pas d'évitements aux extrémités, d'où nécessité d'une loco à chaque bout du train ! Deux (vilaines) locos diesel assurent la traction. Ladite gare est intéressante et le matériel présenté d'origine forestière également.

DSC08475

Disconnect typique.

DSC08473

Tiens, Ma !

En état de présentation seulement, un "grosse" Mallet forestière typique :  la # 11 du Kosmos Timber / US Plywood et son tender à fuel. Sorry, pas de photos, voir le site du musée.
 A proximité de la gare, un immense dépôt "flambant" neuf, équipé de climatisation ! A l'intérieur (on peut visiter sur demande), quelques locos diesel, des cabooses et autres engins divers, le tout en assez bon état.
 Deux cabooses forestiers :

300

303

Un speeder ..... Rayonier !

313

Mais alors, la cata : quelques centaines de mêtres plus loin, un cimetière de locos forestières à haute valeur historique. Assez  faciles à identifier !

DSC08493

DSC08494

DSC08495

DSC08496

 

DSC08498

DSC08499

DSC08500

 

 

DSC08501

 

DSC08508

 

 

 

DSC08510

DSC08502

DSC08505

DSC08506

DSC08507

Le comble, tout ceci est sous surveillance, derrière de hauts grillages et avec des panneaux explicatifs ! Malheureusement ces épaves se dégradent rapidement étant donné le climat pluvieux dans cette région. Quel gâchis ...  Sur cette triste impression, se clôture notre deuxième semaine !

Posté par gjtrr à 18:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 janvier 2013

Pacific North West - première semaine.

Retour sur mon blog pour G J T ! C'est pas trop tôt !!!
 Description de notre récent "voyage d'études" dans cette région du Pacific North West, articulé sur trois axes principaux :

1. Le Festival "Roots of Motive Power" à Willits, Californie.

2. La Narrow Gauge Convention à Bellevue / Seattle.

3. Une incursion au Canada, sur Vancouver Island, accompagné de Yannick, le fiston de Ma, résident en Alberta.

Décollage ce 3 septembre 2012, par US Airways, direction Seattle, avec escale à Philadelphie, fief de cette compagnie.

Premier vol sans histoire, mais à noter que, sans vraie raison, on nous attribue deux sièges juste à côté d'une porte de secours : je ne m'en plaindrai pas, of course ! L'hôtesse a précisé qu'il fallait qu'on comprenne bien les instructions au cas où (tu parles, Charles, surtout Ma !!!) Chouette, à l'aise les guibolles !! Résultat, à Phila on est les premiers à sortir de l'avion et à passer l'immigration. Mais après ça, files, queues et autres attentes, par exemple pour récupérer les valoches ! Le tout guettés et régentés par les blacks, omniprésents et quelque peu arrogants....
 Deuxième vol : ça décolle avec une heure de retard, bon pas grave pour nous. Même chose que pour le premier vol, on est assis à côté d'un des portes de secours. Très bien ! Ce qui l'est moins c'est que dans ces vols domestiques, TOUT est en supplément : bouffe, boissons, wifi, et pas de télé ! Cinq heures de vol quand même, soit la traversée des Etats Unis dans sa plus grande largeur. Rien de particulier à l'arrivée.
 On passe chez Alamo chercher la bagnole et le gars nous "upgrade" d'une catégorie, sans rien nous dire .... On ne le réalisera que lors de la remise. Bilan : $ 200 de rab ! Côté choix de voitures, on prend une Chevy dont le type m'échappe, mais on en verra des photos plus loin !
 Petite anecdote : un couple de jeunes français, pas très rassurés, vient chez nous : comment ça marche une boîte automatique ?? Ils descendaient la 101 jusqu'à la frontière mexicaine, bon vent ! J'ai quand même expliqué, hein !
 On rejoint le motel réservé, Day's Inn, bonne nuit, bon breakfast et on constate qu'on est juste à côté d'un petit aérodrome de tourisme !
 Allez, en route vers la 101 (prononcer one oh one). On passe Tacoma, vers Hoquiam, haut lieu du Rayonier Timber Co  où se trouve un petit musée forestier : Polson Bros, ancien exploitant avant Rayonier. Premiers donkeys et autres engins spécifiques : intéressant, mais succint !

010013

Derrière un donkey, il y a un dépot avec "autre chose" : damned, c'est fermé !

Allez, en route : la 101 est toute proche !

Petit détour par Oysterville pour  faire plaisir à la madame, grand-amateur du bestiau ! Malheureusement, s'il s'agit bien d'un patelin à huîtres, en cette période de l'année, interdiction à la consommation ! On se rabat donc sur un resto plus traditionnel pour se contenter, entre autres, d'une soupe d'huîtres et autre panure de poissons ! Après le repas, petit tour sur la plage de Long Beach (mais dans l'état de Washington !).
 On va quitter cet état en traversant la Columbia et passer en Oregon. On est bien sur la 101 mythique ! Ca roule bien, petit arrêt à Garibaldi. S'y trouve une Mikado ex-Rayonier : la # 90, au milieu d'une gare apparemment touristique avec circulations épisodiques.

034

032

Pour clôturer cette journée, bien remplie, on loge dans un petit motel à Tillamook. Bonne bouffe le soir et au pieu.


Tillamook, ville d'Oregon découverte lors de notre expédition en 1999. Visite du splendide Warbirds Museum = avions à hélices deuxième guerre. Ici, tout est en état de marche / vol. Déjà l'endroit est très particulier : c'est un ancien hangar à Zeppelin, construit en hâte juste avant les hostilités de 1941. Ces Zeppelins (= Blimps) étaient utilisés pour observer une incursion éventuelle des Japs !

083

Mais procédons par ordre. Nous arrivons tôt matin, ayant l'intention de bruncher sur place. Surprise, juste en face de ce Musée, du matériel ferroviaire ancien et année 1950 !

041

038

043

Quelques photos et hop, en route pour le "diners" (= Air Base Café)  du musée. Nous sommes les premiers clients et dégustons bacon & eggs et assimilés dans le cadre des années '40. On pénètre enfin dans le musée proprement dit et sa collection éclectique.

http://www.tillamookair.com/

049

052

056

058

070

On aura reconnu un PBY, un Avenger, un Neptune et un bon vieu Dak.

076

077

080

Ici, à l'extérieur un Stratocruiser, puis un Duck et le P-38, mythique !

Eh oui, en plus du ferroviaire et du forestier, je me suis remis à mes premières amours : les avions deuxième guerre ! La faute à Buck Danny ...

Allez, on laisse les avions, Tillamook pour continuer sur la 101, vers le sud. On longe toujours la côte Pacifique. Puis, allez, on bifurque plein est. Objectif la scierie à vapeur "Hull Oaks Lumber Steam Mill" à Monroe.
 Temps superbe, voire un peu chaud ! Arrivée en bout de route à cette célèbre scierie, la seule et dernière aux States à fonctionner à la vapeur. Effectivement, ça travaille et les sons en rapport remplissent l'atmosphère. Les visites sont possibles, mais nous sommes mercredi et les visites se font les mardi et jeudi ! Bon, faut faire avec, notre itinéraire un peu serré ne permettait pas de différer. On prend quelques photos.

087

088

090

096

094

Cette scierie était embranchée jusqu'à la fin de 2005, mais la voie étant en mauvais état et trop coûteuse à maintenir donc neutralisée. Dommage !
 Allez, en route ! Après ce "léger" détour, on se redirige vers la côte par de chouettes petites routes très locales et étroites. Passage au large de Triangle Lake (voir le blog de Ma pour les détails !). La route passe dans de profondes forêts et de temps à autre, on longe une voie ferrée en mauvais état mais manifestement toujours utilisée : le rail est luisant. Plus on se rapproche de l'océan, plus la voie est en bord de route et bien dégagée.
 Arrivée à Florence, en bord du Pacifique. Arrêt au "Chateau", c'est le nom de notre motel ! Surprise, nos voisins de chambre boivent le coup au cul d'un gros 4x4 au nom d'une entreprise ferroviaire. J'engage la conversation sur ce qu'ils picolent, damned de la bière Light !! On leur propose un ch'ti Ricard, trop fort pour eux !! En bavardant, on réalise qu'ils sont en charge de la remise en état de la ligne qu'on avait longé sur des dizaines de miles, en fait de Eugene à Coos Bay, soit 185 miles de ligne à voie unique, destinée au transport de marchandises. Sur le parking, d'autres véhicules de la même compagnie y compris un rail-route ! Sympas, les mecs logés dans un motel pour touristes avec jacuzzi et tout !! Excellent souper, voir le blog de Ma pour les détails !

Jeudi, on continue à longer le Pacifique, grandiose mais pas de baleines en vue ! Rien de spécial aujourdhui du côté ferroviaire ! Toujours sur la 101, passage en Californie et étape à Eureka.


De grand matin, petite visite du Musée Forestier local, déjà visité précédemment. Donkeys, véhicules typiques et présence de deux petites locos équipées de treuils à vapeur de type "Falk", en état et à l'abri mais derrière de grandes vitres. Et on continue la 101 qui rentre à l'intérieur des terres. Passage à Legget où on espérait trouver à croûter, mais c'est devenu un peu fantômatique par rapport à une visite précédente. Là, on décide de regagner la côte par une toute petite route tournicotante, digne des routes Ardèchoises bien connues ! Un peu d'angoisse because on est un peu bas en carburant .... Arrivée à Fort Braggs, déjeuner chez les chicanos, puis en route vers Mendocino, autre ville mythique, bien préservée dans son jus : maisons en bois, bars typiques et boutiques de laine .... Nombreux achats, mais pas pour moi !
 Enfin on gagne Willits par cette superbe route qui traverse une forêt de sequoia. Il existe une ligne touristique à voie normale qui relie Fort Braggs à Willits : le Skunk Train. http://www.skunktrain.com/
 Normalement exploitée par de vieux Railcars des années '30, elle possède aussi une Mikado Baldwin de 1924. A l'occasion du Festival, elle est exceptionnellement montée à Willits.

257

 

Week-end "Festival of Motive Power" de Willits - Californie. 
C'est notre troisième visite en ces lieux incontournables pour tout amateur de chemins de fer forestier. Cette association (dont je suis membre !) progresse à grande vitesse. Depuis notre dernière visite en 1999, le Musée est parcouru par une bouclke d'à peu près un mile, un énorme hangar a été érigé et la collection s'enrichit chaque année. http://www.rootsofmotivepower.com/ 

De plus, tout récemment, un autre musée à Tacoma, Camp 6, Point Defiance (Washington state) a été obligé de fermer et son matériel extrèmement riche a dû quitter les lieux en moins d'un an. Dispersés dans plusieurs musées forestiers, la majeure partie va se retrouver ici, à Willits. C'est ainsi que plusieurs donkeys, skidders, wagons divers, camp cars et surtout ce treuil géant Lidgerwood Tower Skidder, d'un poids de 250 tonnes avec sa tour en acier de 30 m ont fait le voyage de plus de 1.300 kms. Pour ce treuil seul, pas moins de douze transports exceptionnels on été nécessaires. Son démontage a nécessité la compétence de quelques experts et deux grues géantes ! Voir http://www.rootsofmotivepower.com/ dec2012/ pour une grande quantité de photos sur ce démontage "challenging the impossible" ! Cette tour est actuellement disposée sur le sol en attendant son remontage, son installation et surtout son haubanage !

247

248

Revenons à notre Festival ! Lors de ce week-end particulier, la totalité du matériel en état est fonctionnel. Côté locos : une Heisler de 1916 et une splendide petite Baldwin 2-6-2T de 1910.

277

227

DSC08327

DSC08352

Un train tracté en simple ou double traction parcourt la boucle. Il est composé de quelques wagons forestiers typique, d'une balladeuse et d'un caboose pour accueillir les visiteurs enthousiastes (comme il se doit !). En alternance, ce train peut être tracté par deux locos diesel anciennes.

275

186

Il y également une dizaine de donkeys et skidders en fonctionnement suivant un schéma particulier : l'un d'entre eux est allumé, monte sa pression qui est transmis aux autres par des conduites de vapeur souterraines, ce qui permet de passer de l'un à l'autre sans dépenser trop d'énergie. Aussi plus facile pour les bénévoles pas tellement nombreux !A d'autres endroits, d'autres treuils plus petits fonctionnent soit à la vapeur, soit à l'air comprimé. Dantesque !!

223

225

DSC08328

DSC08329

DSC08331

Ca cliquette dans tous les sens, c'est fascinant !

A signaler aussi en fonctionnement :

DSC08336

cette grue Ohio auto-tractée et qui parcourt aussi la boucle : c'est aussi forestier puisque Weyerhaeuser !

DSC08337

cette autre grue sur chenille.

DSC08332

DSC08335

DSC08343

Il y a de nombreux autres engins à vapeur ou pas un peu partout sur le site et également en démonstration.
 Par exemple un Estep Yarder, treuil de 1928 équipé d'un moteur diesel primitif, un rouleau compresseur, quelques tracteurs et une foultitude de petites machines anciennes, genre tronçonneuse, pompes diverses, etc ...  Sorry pas de photos de tous ce engins, j'ai plutôt filmé tout ce qui bougeait. Je pensais pouvoir ajouter des petites vidéos sur ce blog, mais ça ne semble pas possible !                                                                                                         D'autres engins, qui viennent d'arriver sur le site et que j'apprécie particulièrement !        

243

244

183

Il s'agit du Clyde track layer, encore un engin bizarroïde ! Et un gros skidder sur wagon-plat.

A noter, juste en face du musée, la tenue du Kinetic Carnival, jumelé avec le Festival des Roots. Consulter le blog de Ma pour les photos et explications !


Le lendemain, même schéma et animations semblables. En temps que membre de l'assoc, je fus invité en cabine pour parcourir la boucle, tant en diesel qu'en vapeur !

DSC08344

DSC08345

DSC08346

DSC08350

Oui, la Baldwin fonctionne au fuel léger !

Voilà qui conclut ce compte-rendu du week-end "Roots of Motive Power" de Willits.
 Ce dimanche midi, collation rapide et on doit "remonter" vers le nord, sans perdre trop de temps, puisque dès mardi matin, il y a le train "spécial Convention" à côté du Mont Rainier.

Fin de la première semaine.

 

Posté par gjtrr à 16:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 janvier 2013

Allez, on va essayer de se mettre à jour !!!

Je reprends donc contact avec mon blog, après une (trop) longue absence.

Je vais commencer tout prochainement par mon point de vue sur notre récent "Pacific NorthWest" trip.

 

A tout bientôt donc.

 

G J T

Posté par gjtrr à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2011

Roots of Motive Power - Musée Forestier U S .

Voici, en avant-première, quelques photos du futur module "Roots of Motive Power".

IMG_8121

Il s'agit d'un module / diorama fonctionnel représentant un Musée des Chemins de Fer Forestier US.

IMG_8119       

L'idée m'est venue après avoir visité un certain nombre de ces musées, principalement dans l'Ouest des Etats Unis. Tout le long des Etats côtiers de l'Ouest (Californie - Orégon - Washington), de nombreux musées ont vu le jour, installés sur d'anciennes exploitations abandonnées.

 

IMG_8117         

IMG_8116

 

IMG_8118         

IMG_8113                   

 

IMG_8114                                                 IMG_8118

 

IMG_8115

Comme il me restait un tel module dans mes nombreuses "réserves", en fait hérité d'un certain Lloyd, bien connu dans le milieu, et autour également, et qu'il se prètait admirablement à ce projet, il m'a suffi de le reconditionner, le modifier légèrement et l'adapter à sa nouvelle vie, en prévision d'expositions.

 


 

La plupart de ces Musées sont très riches de par leurs collections et documentations. Certains d'entre eux possèdent une ligne de chemin de fer dans leurs emprises.
Le plus intéressants, à mes yeux est celui de Willits, situé dans le Nord de la Californie. Les touristes, du style Hollywood-ophiles ne mettent pas les pîeds dans cette région, toujours très riche en forêts denses et plantées d'arbres millénaires, genre séquoias.

A suivre, les liens pour ces musées et des photos.

 

 

Posté par gjtrr à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mars 2008

Bertrix - Pâques 2008

"Ils" ont remis ça... qui "ils" ... voyez-ça par ici

En attendant, une première approche ma daltonnienne...

IMG_2818

A l'extérieur de la vapeur vive, sous la neige du samedi.

A l'intérieur, bienvenue dans la démesure :

Jacques et Marc avaient juste cogité un petit réseau à l'échelle IIm pour leurs trains suisses

IMG_2853

Près de 400 mètres de voies, machines digitalisées...  3 jours de pose pour 2 jours d'expos ! (sans compter la cogitation et la prépa avant...)

IMG_2819IMG_2842
Vue de jour              Vue de nuit

Par ci par là, des têtes connues
IMG_2858 IMG_2821 IMG_2825

des visiteurs discrets

IMG_2823 IMG_2829

Zébu et Pélican

qui ont fait un petit reportage sur ce forum

Des enfants intéressés

IMG_2834IMG_2827

Des situations bizarres

IMG_2838 IMG_2837
Merci Damien !

Un invité déjanté

IMG_2817 IMG_2845
version matin      version soir

Et le Great John Timber dans tout ça ???

pareil et égal à lui-même avec toutefois une visite insolite, la visite d'un Beyer Garatt

IMG_1809

Suite du reportage chez les autres

image006

signé

image005

 


Posté par gjtrr à 18:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 juin 2007

Futures expos pour 2007.

28 juillet - Herbeumont / Réunion d'amateurs de trains de jardin sur le réseau US de Jacques Detaille Nombreux visiteurs attendus, y compris ardéchois, toulousains, nordistes, etc...

3 au 12 août - Crans-Montana (CH) / Fondation Suisse des Trains Miniatures. Exposition temporaire avec raccordement au réseau US de Georges Genayne. www.trains-miniatures.ch

25 & 26 août - Momalle (Liège) / Exposition dans le cadre de Momallia, artisanats variés.     www.mommalia.be
 

29 & 30 septembre - Forest / Journées spéciales visites association anglaises www.ptvf.be

13 & 14 octobre - Sedan / Grande expo RAMMA www.ramma.org

Posté par gjtrr à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2007

C'est reparti ...

Après un certain temps d'absence sur ce blog de mes deux, allez, c'est effectivement reparti (et pas comme en '40 !) Heureusement que j'ai Ma Dalton pour m'essepliquer les subtilités de ce bazar ...

En premier lieu, à tout seigneur tout honneur, voici mon tout récent article sur Continental Modeller. Assez pointu, puisqu'il cible exclusivement le débardage US. Fascinant sujet et il y aurait encore bien des choses à en dire : les techniques varient d'un Etat à l'autre et parfois d'une compagnie à sa voisine !

Je reviendrai très, très prochainement sur le calendrier de nos expos, enfin celles du Great John Timber RR.

Posté par gjtrr à 17:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 décembre 2006

Animation pour petits et grands

De bonnes raisons pour venir voir cette animation :

L'image “http://gifs.toutimages.com/images/fleches/fleche_084.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Voir desréseaux du Ho jusqu'au 7 pouces 1/4
L'image “http://gifs.toutimages.com/images/fleches/fleche_084.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.vous pourrez revivre les émotions de vos grands-parents
L'image “http://gifs.toutimages.com/images/fleches/fleche_084.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.vous pourrez demander aux animateurs de participer
L'image “http://gifs.toutimages.com/images/fleches/fleche_084.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.et c'est gratuit pour vos enfants...

Toys_Story_2006_recto Toys_Story_2006_verso_001

Posté par gjtrr à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]